Bienvenue, vous êtes sur les écrans

des

G. L. E. A.

(Groupes Laïques d'Études d'Alger)


   "C'est très loin et pourtant tout frais en ma mémoire.
C'est l'époque au cours de laquelle les Groupes Laïques d'Etudes d'Alger ont vu arriver sur leurs terrains de sport,
une bande de jeunes gens, filles et garçons, demeurant à Belcourt, au Champ de Manoeuvres et quelquefois de quartiers plus éloignés.
Ce club ignorait encore qu'il y avait là une pépinière de futurs champions.
Que ce soit au basket, au volley, en athlétisme, en boxe, ces jeunes allaient trouver leur place dans la discipline qui les intéressait.
Le club était devenu notre résidence secondaire.
Nous y passions nos journées et nous nous retrouvions le plus souvent possible, même en dehors de nos entraînements,
car nous étions de vrais amis."

Colette Bellapart (née Point)


Sommaire


- Petit Historique, par André Salvignol

- Mes GLEA, par Colette Bellapart

- "Je suis un GLEA", par Victor CERDA À venir

- Pages d'un livret édité en janvier 1956  À venir

- Des fêtes aux GLEA ! À venir

- Nos retrouvailles ! À venir



Notre Amicale aujourd'hui regroupe plusieurs dizaines de camarades, et continue de se développer.

Amis anciens des GLEA, voici l'adresse courriel (courrier électronique)
où nous contacter : jp.deriviere@free.fr

Et puis, faites nous part de vos souvenirs !
Tous sont précieux, il n'y a pas de petit souvenir !

Vous pouvez envoyer textes et photos à :


Jean-Pierre DERIVIÈRE


Oui, c'est moi, bonjour !

résidence Ste Anne,
89 bd Elzéar PIN
84400 APT

Mon téléléphone : 04 90 74 01 01



LE COIN DES PETITS CURIEUX

Les G. L. E. A. c'était où ?


Cliquer pour le plan détaillé

En jaune, les GLEA et le Parc Stephan, dans le U formé par le chemin Yusuf, la rue Fontaine Bleue et le chemin Kablé, en contrebas du boulevard Savorgnan de Brazza et de la cité Douïeb. À 100 mètres de l'église Saint-Bonaventure et à pas plus de l'école Chazot (en bleu). On se repèrera aussi par rapport aux deux places du Champ de Manoeuvres (noms en rouge), aux casernes, et à l'enceinte de l'hôpital de Mustapha.